Jacques Poitou
Accueil
Plan du site
Langages | Ecritures | Ecritures latines | Ecriture chinoise | Numérique | Cryptographie | Typographie | Reproduction et transmission | Censure | Lexique | Jeux
Introduction | Règles | Majuscules | Ponctuation | Abréviations | Chiffres | Date | Adresses | Mise en page | Polices | Coupure | Corrections | Courrier | Bibliographie | Allemand | AnglaisIndex

Lettrines



La lettrine est employée depuis le Moyen Age pour marquer le début d'une grande subdivision du texte. Il s'agit de la première lettre de cette subdivision, dans un corps correspondant à deux lignes de texte ou plus.

voirMise en page

Dans les premiers textes imprimés, l'emplacement des lettrines était laissé vierge par les imprimeurs, et les lettrines étaient ensuite réalisées à la main et souvent richement enluminées.

Voir les trois exemples suivants, extraits de l'une des éditions de la Bible de Gutenberg :

bible Lettrines du début de l'Exode dans six exemplaires différents de la Bible de Gutenberg.

Cliquez sur la vignette pour voir les images en grand.

De nos jours, la réalisation des lettrines (quand elles sont utilisées) est plus dépouillée : c'est une lettre dans un corps plus grand, soit dans la même police, soit dans une police différente. Selon le Lexique de l'Imprimerie nationale, le reste du premier mot dont fait partie la lettrine est en petites capitales.

voirPetites capitales


Références bibliographiques

Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale. 3e édition. Paris : Imprimerie nationale, 2002.


© Jacques Poitou 2017.