Jacques Poitou
Accueil
Plan du site
Langages | Ecritures | Ecritures latines | Ecriture chinoise | Numérique | Cryptographie | Typographie | Reproduction et transmission | Censure | Lexique | Jeux
Introduction | Règles | Majuscules | Ponctuation | Abréviations | Chiffres | Date | Adresses | Mise en page | Polices | Coupure | Corrections | Courrier | Bibliographie | Allemand | AnglaisIndex

Petites capitales



"Les petites capitales sont des bas-de-casse qui ont un glyphe de capitale." (André 1998). Elles sont parfois très légèrement plus hautes que les bas-de-casse (= minuscules). Par leur taille, les petites capitales s'intègrent mieux dans un texte standard que les grandes capitales. On a commencé à les utiliser dès le début du XVIe siècle (voir Baudin 1994 : 117).

voirCapitales, bas-de-casse, majuscules, minuscules

Les petites capitales ne peuvent être obtenues qu'avec des polices spécifiques, dites "Expert". A défaut, les logiciels de traitement de texte les simulent en réalisant les grandes capitales dans un corps inférieur (d'à peu près 25 %) : dans un texte en corps 16, OpenOffice utilise les grandes capitales en corps 11 (MS Word en corps 13). Mais ce ne sont que des simulations. Les différences entre (vraies) petites capitales et grandes capitales réduites sont aisément perceptibles : les grandes capitales réduites sont trop maigres, trop étroites et trop serrées, et celles de Word trop hautes, mais en réduire la hauteur en réduirait encore plus la graisse (voir Randier s.d. pour une analyse comparative précise).

sm-cap Police Graramond Premier Pro (Adobe, 2005), corps 24.
Ligne du haut : grandes capitales et grandes capitales réduites par MS Word.
Ligne du bas : grandes capitales et vraies petites capitales

Conseil de Felici (2003 : 197) : "Quand c'est possible [...], évitez les petites capitales artificielles." Position largement partagée chez les professionnels.

Emplois

Le Lexique de l'Imprimerie nationale recommande l'utilisation des petites capitales dans les cas suivants :

– pour les noms d'auteurs dans les bibliographies, les épitaphes, les signatures de lettres ou de documents officiels et les dialogues – mais en ce qui concerne les bibliographies, les conventions différent selon les publications ;
– pour le mot "Figure" indiqué en abrégé (FIG.) en légende sous des illustrations ;
– pour les chiffres romains utilisés pour indiquer un siècle ou une subdivision d'un ouvrage (chapitre) – mais les usages réels varient, y compris dans les livres imprimés (sur sept guides de voyage de collections différentes pris au hasard d'une bibliothèque, deux seulement recourent aux petites capitales pour l'indication des siècles) ;

voirChiffres romains

– pour les titres courants, facultativement – mais ce n'est plus l'usage le plus courant actuellement ;
– pour les mots commençant par une lettrine, en début de paragraphe – mais l'usage de la lettrine se raréfie ;
– pour la transcription des messages télégraphiques – mais on n'en envoie plus guère...

Bref, l'emploi des petites capitales tel qu'il est préconisé à l'Imprimerie nationale est fort restreint et ne fait pas non plus l'unanimité dans l'édition papier. Autant dire qu'on peut aisément s'en passer... surtout quand on n'a pas les moyens de les réaliser proprement.


Références bibliographiques

André, Jacques, 1998. Petites capitales. La lettre Gutenberg 13 : 10-12. Document en ligne, consulté le 2014-01-02.
http://jacques-andre.fr/japublis/chronique13.pdf.

Baudin, Fernand, 1994. L'effet Gutenberg. Editions du Cercle de la Librairie.

Beinert, Wolfgang, 2008. Kapitälchen. in : Beinert, Wolfgang, 2002 sqq. Typolexikon. Das Lexikon der westeuropäischen Typographie. Document en ligne sur le site de l'auteur, consulté le 2009-02-03.
http://www.typolexikon.de/k/kapitaelchen.html.

Felici, James, 2003. Le Manuel Complet de Typographie. Traduit de l'anglais. Paris : Peachpit Press.

Higounet, Charles, 2003. L'écriture. 11e édition. Paris : PUF. Que sais-je ? 653.

Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale. 3e édition. Paris : Imprimerie nationale, 2002.

Randier, O[livier], s.d. Petites capitales. Taille des petites capitales. Document en ligne, consulté le 2009-08-01.
http://listetypo.free.fr/micro/petites_caps.html.


© Jacques Poitou 2017.