Jacques Poitou
Accueil
Plan du site
Langages | Ecritures | Ecritures latines | Ecriture chinoise | Numérique | Cryptographie | Typographie | Reproduction et transmission | Censure | Lexique | Lexique | Jeux
Transmission de l'oral | Transmission de l'écrit | Supports | Papyrus | Papier | Sceaux | Estampage | Xylographie | Typographie chinoise | Gutenberg | Machine à écrire

Codes d'épellation – alphabets téléphoniques



Quand un message oral comporte quelque nom propre inconnu de l'interlocuteur, il peut s'avérer nécessaire de l'épeler de façon claire. Et comme les communications téléphoniques, et plus tard les communications par radio, n'ont pas toujours été (ne sont pas toujours) d'excellente qualité, il a paru assez vite judicieux d'imaginer un procédé pour indiquer les lettres autrement que par leur simple énoncé : trop courtes (un ou deux phonèmes pour la plupart), elles risqueraient d'être mal perçues et enregistrées. D'où l'utilisation de mots dont l'initiale est la lettre que l'on veut nommer (principe de l'acrophonie).

voirTéléphone

Dans ce domaine comme dans d'autres, l'utilisation de conventions connues facilite à la fois l'énonciation et le décodage. Telle est l'origine des alphabets téléphoniques appelés aussi, en raison de leurs fonctions plus générales, "codes d'épellation" (et parfois aussi, dans le monde anglophone, "phonetic alphabet" – mais cela n'a rien à voir avec l'alphabet phonétique international).

Ainsi, à partir du début du XXe siècle, des alphabets téléphoniques différents sont apparus dans les différents pays. Mais le développement des communications internationales a nécessité aussi une standardisation, que ce soit dans le domaine de l'aéronautique, des transports maritimes, des télécommunications ou – bien sûr – dans le domaine militaire. L'alphabet "international" indiqué ci-dessous est celui, notamment, de l'International Civil Aviation Organization (ICAO).

Il existe de nombreuses variantes de ces alphabets. Le site de D. Meyers, référencé en bas de cette page, en mentionne 127... On trouvera seulement sur cette page l'alphabet international tel qu'utilisé par l'ICAO, un alphabet français et l'alphabet allemand tel que décrit dans la norme DIN 5009:1996.


Principes

Deux préoccupations sont sous-jacentes à l'élaboration de ces alphabets.

La première préoccupation est que les mots correspondants à des lettres susceptibles d'être confondues (par exemple <p> et <b>, <t> et <d>) soient clairement distincts.

La seconde préoccupation est que les mots utilisés soient suffisamment connus pour être immédiatement décodés. De fait, les inventaires de ces alphabets sont assez hétéroclites. L'alphabet français cité ci-dessous est constitué presque exclusivement de prénoms, mais on y trouve aussi Kléber et Quintal. L'alphabet allemand est un mélange de prénoms masculins (15), de prénoms féminins (5), de noms communs (4) et de noms de personnages plus ou moins célèbres (Cäsar, Xanthippe – la femme de Socrate – l'est sans doute moins). L'alphabet international est tout aussi hétéroclite.


Alphabets téléphoniques international, français et allemand

  International Français Allemand
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Alfa
Bravo
Charlie
Delta
Echo
Foxtrot
Golf
Hotel
India
Juliett
Kilo
Lima
Mike
November
Oscar
Papa
Quebec
Romeo
Sierra
Tango
Uniform
Victor
Whiskey
X-Ray
Yankee
Zulu

Anatole
Berthe
Célestin
Désiré
Eugène
François
Gaston
Henri
Irma
Joseph
Kléber
Louis
Marcel
Nicolas
Oscar
Pierre
Quintal
Raoul
Suzanne
Thérèse
Ursule
Victor
William
Xavier
Yvonne
Zoé
Anton
Berta
Cäsar
Dora
Emil
Friedrich
Gustav
Heinrich
Ida
Julius
Kaufmann
Ludwig
Martha
Nordpol
Otto
Paula
Quelle
Richard
Samuel
Theodor
Ulrich
Viktor
Wilhelm
Xanthippe
Ypsilon
Zacharias

Précisions

Alphabet international

Il existe des variantes orthographiques de cet alphabet, dont la base est l'anglais. Il est présenté ici tel qu'il figure sur le site de l'ICAO (http://www.icao.int/icao/en/trivia/alphabet.htm). Par exemple, Alpha a été remplacé par Alfa (pour éviter que <ph> soit prononcé autrement que [f] par quelque natif d'une autre langue). Juliet a été affublé d'un <t> supplémentaire pour éviter une prononciation à la française [ZyljE].

Charlie, pour c, a donné son nom au poste-frontière entre les deux parties de Berlin de 1945 à 1990 : Check Point Charlie. Car c'était le troisième poste de contrôle sur la route des zones d'occupation occidentale jusqu'au secteur soviétique de Berlin.

Zulu est le nom donné au temps universel (au méridien de Greenwich).

voirFormats internationaux de la date et de l'heure

Alphabet français

On peut nommer é (É) par Emile.

Alphabet allemand

L'alphabet allemand a été victime des errements de l'histoire de l'Allemagne au XXe siècle. Ses versions anciennes contenaient des noms issus de l'Ancien Testament comme David, Jakob, Nathan, Samuel et Zacharias. Considérés comme juifs, ils ont été remplacés par d'autres en 1934. Ci-dessous l'alphabet téléphonique modifié, tel que publié dans Der Sprach-Brockhaus. Deutsches Bildwörterbuch für jedermann. Leipzig : Brockhaus, 1935.

brockhaus-abc

Une nouvelle version a été publiée en 1948, le dernier changement date de 1950.

Des noms supplémentaires existent pour ch, sch, ß et les voyelles infléchies : Charlotte, Schule, Eszett, Ärger, Ökonom, Übermut.


Ressource en ligne

– Présentation décontractée de ces alphabets sur le site d'Eric Angelini :
http://www.cetteadressecomportecinquantesignes.com/Best43.htm.


© Jacques Poitou 2017.