Jacques Poitou
Accueil
Plan du site
Langages | Ecritures | Ecritures latines | Ecriture chinoise | Numérique | Cryptographie | Typographie | Reproduction et transmission | Censure | Lexique
Acrostiche | Contrepet | Rébus | Verlan, largonji, loucherbem, javanais

Textes cachés : noms à double lecture



Sont redevables d'une double lecture des associations de prénoms courants et de noms patronymiques. La seconde lecture repose sur une segmentation différente de la chaîne sonore.

Exemples : Jean Naimard, Jean Peuplus, Jean Sairien, Laurent Bar

Différents auteurs s'y sont adonnés. Voici quelques-une de leurs créations :

Alphonse Allais (1854-1905)

Elie Coïdal, l'abbé Kahn, Mac Larinett, M. Leneuf-Decœur, le marquis de Marchaleuil, Amédée de Saint-Gapour, Tony Truand, l'abbé Tumaine, Sarah Vigott.

Christophe [= Georges Colomb] (1856-1945)

Max Hilaire (dentiste)

George Perec (1936-1982)

Dans un pastiche d'article scientifique, évidemment en anglais, "Experimental demonstration of the tomatotopic organization in the Soprano (Cantatrix sopranica L.)", Perec (1991 : 11-33) donne les références de différents articles écrits par deux auteurs. Parmi ces références, on voit :

Chou & Lai, Else & Vire, Jeanpace & Desmeyeurs, Mace & Doyne, Maotz & Toung, Payre & Ternelle.

Siné (1928-)

Même principe dans Les Chats de Siné, mais utilisé de deux façons : dans le premier dessin, le chat est composé d'éléments représentant chacun des deux mots entre lesquels est segmenté le mot global ; dans le second, le dessin associe la représentation du premier constituant et celle du mot global.

chat-soeur chat sseur


Références bibliographiques

Perec, Georges, 1991. Cantatrix sopranica L. et autres écrits scientifiques. Paris : Seuil.

Siné, 1982. Les Chats. Paris : J.J. Pauvert.


© Jacques Poitou 2017.