Jacques Poitou
Accueil
Plan du site
Langages | Ecritures | Ecritures latines | Ecriture chinoise | Numérique | Cryptographie | Typographie | Reproduction et transmission | Censure | Lexique | Jeux
Genèse | a | q | Latin | Pseudo-latin | Capitale romaine | Onciale | Gothique | Ecritures manuscrites | Ecritures rapides | Notes tironiennes | Sténographie | Orthographe | Vietnamien | Turc | Allemand | Tchèque | Serbo-croate | Ouzbek | Hongrois

Ecritures romaines anciennes


voirAnatomie, fonctionnement et symnolique de la lettre A
voirAnatomie, nom et fonctionnement de la lettre Q

Quadrata

La scriptura quadrata est une variante de l'écriture monumentale utilisée sur papyrus ou sur parchemin. Elle a été utilisée du Ier au VIe siècle. Elle se distingue par la forme presque carrée des lettres et par le fort contraste entre pleins et déliés.

voirCapitale monumentale

quadrata

[cura pl]enum struere et flammis adolere penates ; / [centu]m aliae totidemq[ue] pares aetate ministri, / [qui dap]ibus mensans onerant et pocula ponunt. / [nec n]onet Tyrii per limina laeta frequentes / [conv]enere, toris iussi discumbere pictis.

Vergilius Sangaliensis (Enéide), manuscrit sur parchemin écrit entre le IIIe et le Ve siècles, extrait. St Gall, Stiftsbibliothek. Source : Steffens 1910 : pl. 12a.


Rustica

Ecriture plus rapide que la quadrata, la rustica se caractérise par des lettres plus hautes que larges, l'absence fréquente d'empattements à certains lettres, l'absence fréquente de barre horinzontale pour le A. Elle a été utilisée du Ier au Ve siècle.

rustica

Ac veluti lenti Cyclopes fulmina massis / Cum properant, alii taurinis follibus auras / Accipiunt redduntque, alii stridentia tingunt / Aera lacu ; gemit inpositis incudibus antrum; / Illis inter sese magna vi bracchia tollunt

Vergilius Vaticanus (Géorgiques), manuscrit du IVe siècle, extrait. Rome, Bibliotheca Vaticana. Source : Steffens 1919 : pl. 10b.


Ancienne cursive romaine

cursiva

Caius Fabullius Macer, optio classis praetoriae Misenatium triere / Tigride, emit puerum natione transfluminianum / nomine Abban, quem Eutychen, sive quo alio nomine / vocatur, annorum circiter septem, pretio denariorum / ducentirum et capitulario portitorio de Quinto Julio / Prisco milite classis eiusdem et triere eadem Eum pue-

Contrat de vente sur papyrus, IIe siècle, extrait. Londres, British Museum. Source : Steffens 1910 : pl. 9.


Ecritures latines suivantes

voirOnciale, nouvelle écriture cursive, minuscule caroline


Références bibliographiques

Steffens, Franz, 1910. Paléographie latine. Trèves : Schaar & Dathe, Paris : Champion. Documents en ligne sur le site de l'université de Fribourg et sur le site de la Direzione Generale per gli Archiv du ministère italien de la Culture, consultés le 2009-01-05 :
    http://www.paleography.unifr.ch/steffens_fr/
    http://www.icar.beniculturali.it/biblio/_view_volume.asp?ID_VOLUME=51.


© Jacques Poitou 2017.