Jacques Poitou
Accueil
Plan du site
Langages | Ecritures | Ecritures latines | Ecriture chinoise | Numérique | Typographie | Imprimerie et transmission | Censure | Lexique | Jeux
Cryptographie | Carré de Polybe et système ADFGVX | Procédés rapportés par Hérodote

Le système de César



Suétone, Vie de Jules César, LVI

extant et ad Ciceronem, item ad familiares domesticis de rebus, in quibus, si qua occultius perferenda erant, per notas scripsit, id est sic structo litterarum ordine, ut nullum uerbum effici posset: quae si qui inuestigare et persequi uelit, quartam elementorum litteram, id est D pro A et perinde reliquas commutet.

http://www.gmu.edu/departments/fld/CLASSICS/suet.caesar.html (lien caduc)

On possède enfin de César des lettres à Cicéron, et sa correspondance avec ses amis sur ses affaires domestiques. Il y employait, pour les choses tout à fait secrètes, une espèce de chiffre qui en rendait le sens inintelligible (les lettres étant disposées de manière à ne pouvoir jamais former un mot), et qui consistait, je le dis pour ceux qui voudront les déchiffrer, à changer le rang des lettres dans l'alphabet, en écrivant la quatrième pour la première, c'est-à-dire le d pour l'a, et ainsi de suite.

(trad. M. Nisard, 1855, et M. Cabaret-Dupaty, 1893, revue par J. Poucet, 2001)
http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/itinera/Ebook/caes_complet_fr.pdf


Exemple

Chiffrement de : Les carottes sont cuites.
OHVFD URWWH VRQFX LWHV

Le principe du déchiffrement d'un système aussi élémentaire est simple. On sait que les lettres d'une langue ne sont pas toutes aussi fréquentes. En français, e est la lettre la plus fréquente. Il suffit dès lors de calculer la fréquence des lettres dans le texte crypté et leur faire correspondre les lettres de l'alphabet selon leur fréquence. Evidemment, cela suppose que l'on connaisse la langue utilisée, que le texte soit assez long et... que ce procédé soit le seul utilisé pour crypter le message.


© Jacques Poitou 2017.