Jacques Poitou
Accueil
Plan du site
Langages | Ecritures | Ecritures latines | Ecriture chinoise | Numérique | Cryptographie | Typographie | Reproduction et transmission | Jeux | Lexique
Censure : Madame Anastasie | Ancien régime | Guerre d'Algérie | Censure sur Internet
Censure en France aujourd'hui : Législation | Gubler | Exposition à la BnF | "Casse-toi, pôv con" | Réguler Internet ? | WikiLeaks | ENS | "génocide arménien" | Affaire Merah | "Radio Londres" | Caricatures de Mahomet | Wikipedia (M. Valls) | Wikipedia (DCRI) | Blogueuse condamnée

2008 : Réguler Internet ?



N.B. En aucun cas, la mention des propos ou textes mentionnés ne peut signifier un jugement – positif ou négatif – de l'auteur de ces pages sur lesdits propos, pas plus que sur les réactions qu'ils ont sucitées.

La question de la régulation d'Internet, c'est-à-dire entre autres de la définition de limitations à la liberté d'expression sur Internet, hante le monde politique depuis le début de ce siècle. Voici, par exemple, le tableau que brosse d'Internet le député UMP (droite) Frédéric Lefebvre à l'Assemblée nationale le 15 décembre 2008 et son plaidoyer en faveur d'une régulation :

Faudra-t-il attendre qu’il y ait des dégâts irréparables pour que le monde se décide à réguler Internet ?

L’absence de régulation financière a provoqué des faillites. L’absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes ! Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? Combien faudra-t-il de morts suite à l’absorption de faux médicaments ? Combien faudra-t-il d’adolescents manipulés ? Combien faudra-t-il de bombes artisanales explosant aux quatre coins du monde ? Combien faudra-t-il de créateurs ruinés par le pillage de leurs œuvres ?

Il est temps, mes chers collègues, que se réunisse un G20 du Net qui décide de réguler ce mode de communication moderne envahi par toutes les mafias du monde. […]

La mafia s’est toujours développée là ou l’État était absent ; de même, les trafiquants d’armes, de médicaments ou d’objets volés et les proxénètes ont trouvé refuge sur Internet, et les psychopathes, les violeurs, les racistes et les voleurs y ont fait leur nid. […]

Lorsque ce mode de communication ne concernait que quelques milliers d’individus, ceux qui ne sont mus que par l’appât du gain en restaient éloignés. Maintenant que des millions de Français l’utilisent régulièrement, les enjeux économiques sont devenus considérables, et Internet reste l’un des lieux du monde où règne le capitalisme sauvage, le libéralisme sauvage. […]

Ceux qui profitent du système refusent tout contrôle, sous prétexte de liberté. De la même façon que nous lançons la guerre aux paradis fiscaux… […]

...il nous faut réguler Internet partout dans le monde, afin que toutes les entreprises respectent le droit de propriété, que les trafiquants et les voyous en tout genre soient poursuivis, que cet espace continue à se développer dans le respect de la personne humaine et des principes démocratiques. Notre pays doit montrer la voie. […]

je défends l’idée d’une société qui respecte la valeur de la démocratie et de la personne humaine ; je veux faire la chasse aux mafias en tout genre. Contrairement à certaines assertions, il n’est aucunement question de remettre en cause la liberté d’opinion – elle doit évidemment rester la règle sur Internet –, ou de permettre une quelconque censure. En revanche, il s’agit bien de faire une chasse sans merci à la violence, au pillage et à toutes les atteintes à la dignité de la personne humaine.
Je regretterais que vous restiez insensibles à ce discours car, sur tous les bancs de l’Assemblée, nous devons être conscients qu’Internet est un véhicule formidable, tout en représentant un danger pour certaines personnes. Je pense qu’il nous appartient de réagir.

Source : site de l'Assemblée nationale, consulté le 2011-01-11.
http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2008-2009/20090103.asp


© Jacques Poitou 2017.